Les Français tentent leur chance aux jeux pour faire face à la vie chère

Quand les prix augmentent, on se tourne parfois vers le hasard : jouer aux tickets à gratter ou au loto. Pour échapper à la vie chère, de plus en plus de Français ont choisi les jeux d'argent pour tenter, peut-être, de décrocher le gros lot.

Le ticket qui s’imprime est celui d’Evan, 20 ans, il parie sur des matchs de foot pour compléter ses fins de mois : « Des fois, je gagne 200, 300, ça m’aide pour payer les courses, pour payer des factures aussi. Je suis alternant, je gagne 800€ par mois. »

Alex, 42 ans, gratte des jeux d’argent depuis un an. « Je n’ai pas encore gagner le moindre centime, à croire que je n’ai vraiment pas de chance », confie-t-il.

La FDJ, toujours gagnante

Mais il joue encore et encore avec l’espoir d’échapper à une vie de plus en plus chère et il n’est pas le seul : « Je ne pense pas que ce soit une solution dans la tête des gens, je pense que c’est plus un quitte ou double. C’est-à-dire, je pense, que les gens sont arrivés à un état de ras-le-bol où ils se disent : "On va lâcher prise sur quelque chose, le seul moyen de lâcher prise rapidement et de manière légale bien entendu, c’est de se tourner vers le jeu". »

► À lire aussi : France: le projet de loi d'urgence sur le pouvoir d'achat devant les parlementaires

Et ça, la Française des jeux l’a parfaitement compris, selon le vendeur : « On se rend compte que la FDJ nous sort beaucoup de nouveauté. Oui, ça marche, les gens sont curieux de tester ces nouveautés, c’est une stratégie qu’ils ont dû mettre en place pour toucher davantage de clientèle. »


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles