Le français a-t-il vraiment été supprimé des billets de banque algériens ?

© Observateurs

Depuis mardi 1er novembre, la photo d’un nouveau billet de banque algérien, d’une valeur de deux mille dinars, est diffusée sur les réseaux sociaux. Sur ce billet, on lit la mention "two thousand dinars" : cela a indigné des personnalités et certains médias en France, qui croient savoir que le français a été abandonné au profit de l’anglais sur les billets algériens. En réalité, les billets de banque en Algérie ne portent plus d’inscription en français depuis les années 1970.

La vérification en bref

  • Depuis le mardi 1er novembre, des journalistes en France diffusent une photo du nouveau billet de 2 000 dinars émis par la Banque d’Algérie. Ils déplorent une disparition de la langue française au profit de l’anglais sur ce nouveau billet.

  • Relayé par l’agence de presse turque Anadolu et Sud Radio, l’information a également été commentée par Jean-Luc Mélenchon, leader de la France Insoumise.

  • En réalité, le français ne figure plus sur les billets de banque algériens depuis 1970. Depuis cette année et avant l’introduction de l’anglais, les billets algériens étaient rédigés uniquement en arabe.

Le détail de la vérification

"La langue commune ne l’est plus" : c’est ainsi que Jean-Luc Mélenchon a commenté cette photo sur son compte Twitter mercredi. Sur la publication, on voit une partie du nouveau billet algérien avec la mention anglaise "two thousand dinars". Le leader de la France Insoumise déplore que cette langue vienne, selon lui, remplacer le français.

Le tweet de Jean-Luc Mélenchon reprend en fait une information déjà partagée la veille, mardi 1er novembre, notamment par Sud Radio, l’agence de presse turque Anadolu, et le journaliste George Malbrunot.


Lire la suite sur Les Observateurs - France 24