Français en Syrie : des avocats demandent plusieurs rapatriements en urgence

© DELIL SOULEIMAN / AFP

Des avocats ont demandé vendredi aux autorités françaises des rapatriements d'urgence de plusieurs personnes gravement malades actuellement détenues dans le camp kurde de Roj en Syrie , dans un communiqué et des déclarations à l'AFP. L'état de santé d'un des enfants mineurs d'Estelle K., "partie en Syrie avec ses trois enfants mineurs et son époux en 2014" et "prisonnière" depuis 2017 "dans la région de Deir Ezzor (nord-est syrien)", est "extrêmement alarmant", selon un communiqué de Me William Bourdon et Vincent Brengarth.

"Un rapatriement d'urgence s'impose"

"Sa vie est menacée. Les soussignés enjoignent le gouvernement de procéder au rapatriement en urgence de cet enfant et de sa famille", écrivent-ils. D'après eux, un cardiologue français saisi du dossier a estimé qu'"un rapatriement d'urgence s'impose, son état commande en effet que des soins spécialisés soient effectués". "Les correspondances adressées au ministère des Affaires étrangères demeurent aujourd'hui sans réponse. Les soussignés sont sidérés par ce silence que rien n'explique au vu de la très grande gravité de la situation. Ils interpellent par conséquent publiquement les autorités pour demander le rapatriement de cet enfant et de sa famille", écrivent-ils aussi.

Auprès de l'AFP, Me Marie Dosé a alerté sur la situation d'une femme, mère de deux enfants, également détenue à Roj, "victime d'un AVC récemment, paralysée, et hospitalisée mercredi pour insuffisance respiratoire". "Il faut absolument la rapatrier&quo...


Lire la suite sur Europe1