Les Français se sont rués au cinéma depuis le 19 mai

·1 min de lecture

Les professionnels du cinéma attendaient avec impatience la réouverture des salles obscures, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne sont pas déçus. Depuis le 19 mai, 3,4 millions d’entrées ont été enregistrées dans les salles obscures, selon les données de Comscore (au lundi 31 mai) relayées par Les Échos.

Ce chiffre est d’autant plus impressionnant qu’il devance de loin la première réouverture des cinémas, à l’été 2020. Éric Marti, directeur de Comscore en France, rappelle qu’ "il avait fallu environ trois semaines pour dépasser les trois millions lors de la précédente réouverture en juin dernier". De surcroît, les contraintes étaient moins strictes à l’époque, souligne-t-il.

C’est la première semaine de réouverture qui a fait exploser les chiffres. De l’avis des professionnels, les résultats entre le 19 et le 25 mai ont été "exceptionnels", avec 2,4 millions d’entrées. En juin dernier, la première semaine avait attiré moins d’un million de spectateurs. "L’offre étoffée et la météo peu clémente ont joué" en la faveur des cinémas, explique Thierry Laurentin, directeur de la programmation chez Gaumont, dans les colonnes des Échos.

>> A lire aussi - Canal+ veut diffuser les films trois mois après leur sortie au cinéma

Les jeunes sont ceux qui ont le plus repris le chemin des cinémas. Les moins de 25 ans comptent en effet pour près de 39% des entrées au cinéma la première semaine de réouverture, toujours selon les chiffres de Comscore. Sur une semaine équivalente de 2019, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Japon : les amoureux de Nintendo auront leur propre musée
Ces départements où les magasins resteront ouverts le dimanche en juin
Quatre candidats pour le rachat des Girondins de Bordeaux
La Marine iranienne annonce le naufrage d'un navire en mer d'Oman
L'Australie en quête d'un plan B en cas d'échec du "contrat du siècle" sur les sous-marins avec la France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles