Les Français se résignent à un duel Macron-Le Pen en 2022

·2 min de lecture
Marine Le Pen et Emmanuel Macron à l'Élysée à Paris, le 21 novembre 2017

Les deux-tiers des Français jugent probable un duel Macron-Le Pen en 2022 mais ne le souhaitent pas, sans identifier d'autres concurrents qui s'imposeraient nettement, indique un sondage Ifop pour le Figaro publié mardi soir.

Quelque 67% des sondés jugent assez ou très probable un second tour entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, contre seulement 18% qui le jugent peu ou pas probable. La part de ceux qui pronostiquent ce duel atteint respectivement 82% et 86% chez les sympathisants LREM et RN.

En revanche, 70% des Français ne souhaitent pas ce face à face, dont 67% des sympathisants LREM. Seuls les sympathisants RN sont très majoritaires à l'espérer, à 75%.

Interrogés sur celui qui l'emporterait en cas de duel, les Français sont 37% à pronostiquer la victoire d'Emmanuel Macron, 25% misent sur Marine Le Pen et 38% ne se prononcent pas.

Quant aux autres personnalités qui seraient de "bons candidats" pour la droite ou pour la gauche, aucun nom ne rassemble une majorité. Pour la droite, Xavier Bertrand, cité par 27% des sondés, arrive nettement en tête, suivi par Valérie Pécresse (pour 17%), talonnée par Michel Barnier (15%), qui fait son entrée dans ce classement. Suivent Laurent Wauquiez (11%) et Bruno Retailleau (6%).

Les avis sur les "bons candidats" pour la gauche sont également dispersés, avec Anne Hidalgo citée par 20% des sondés, suivie de Jean-Luc Mélenchon (18%), Arnaud Montebourg (16%), et des écologistes Yannick Jadot (12%) et Eric Piolle (3%)

Par ailleurs, les deux-tiers des Français (64%) jugent le clivage gauche droite dépassé, ou plus déterminant (28%). Seuls 8% trouvent qu'il joue encore un rôle déterminant.

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 2.085 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, et a été réalisée en ligne du 5 au 8 février 2021.

leb/jk/bow