Les Français résignés à un confinement « strict »

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
54 % des Français sont favorables à un confinement strict. (illustration).
54 % des Français sont favorables à un confinement strict. (illustration).

Alors qu'Emmanuel Macron devrait annoncer mercredi soir des nouvelles mesures sanitaires, vraisemblablement plus restrictives, pour lutter contre la troisième vague de Covid-19, les Français semblent à la fois résignés et favorables à un nouveau confinement « dur ». Selon un sondage Elabe pour BFMTV, plus de la moitié d'entre eux (54 %) est favorable à l'instauration de mesures strictes à l'échelle nationale, soit une hausse de 11 points en seulement deux semaines. L'adhésion à cette idée grimpe même à 70 % quant à un confinement strict dans son application, mais limité aux départements les plus touchés.

Dans l'ensemble, les personnes interrogées se disent prêtes à respecter ces restrictions. Ainsi, 57 % d'entre elles affirment qu'elles respecteraient « strictement » un éventuel confinement et 35 % reconnaissent qu'elles s'autoriseraient uniquement quelques dérogations. 8 % des sondés affirment qu'ils ne respecteraient pas de telles mesures. On constate par ailleurs que ce sont les plus âgés (35 ans et plus) qui semblent les plus enclins à la discipline, tandis que les 25-34 ans apparaissent comme les plus récalcitrants avec seulement 45 % de sondés prêts à respecter strictement un confinement.

Un confinement qui apparaît inévitable

Pas toujours prêts à accepter le confinement, les Français n'en seraient pas moins résignés à ce qu'il ait lieu au cours du printemps, selon cette étude. Ainsi 81 % (+ 18 points en deux semaines) des Français pensent qu'il y aura [...] Lire la suite