Ces Français prêts à payer des centaines d'euros pour que les soignants jettent des vaccins

·1 min de lecture

Alors que le mouvement d'opposition au pass sanitaire ne faiblit pas de week-end en week-end, les actes de discordance avec la vaccination se multiplient sur le territoire. Dernier en date, rapportent nos confrères d'Actu.fr Occitanie, ceux d'antivax prêts à tout pour convaincre des soignants de détruire des doses de vaccins. C'est le cas au vaccinodrome de Toulouse, qui représente à lui seul un tiers des injections en Haute-Garonne et même 0,6% sur le plan national. Depuis le début de la campagne de vaccination, plus de 500.000 doses ont été injectées.

Selon nos confrères, les infirmiers, pompiers, médecins, etc. sont confrontés à un phénomène "discret", à savoir que les antivax leur demandent contre rémunération, de jeter des doses de vaccins et de remplir de faux certificats pour dire que le vaccin a bien été injecté. Cette tentative de corruption se passerait dans les box, à l'abri des regards. Un soignant qui administre quotidiennement le vaccin témoigne : "Ces gens remplissent le questionnaire d'accueil et passent normalement les différentes étapes. Une fois dans le box, ils sortent les billets pour convaincre le soignant de jeter le vaccin à la poubelle et de faire comme s'il était vacciné sur le certificat". Il déclare que certains sont prêts à mettre sur la table 200, 300 voire 600 euros, et que le phénomène n'est pas "isolé" puisqu'ils y sont confrontés chaque jour.

>> A lire aussi - Toulouse : après des menaces, un vaccinodrome placé sous protection renforcée

Mais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La barre des 40 millions de Français totalement vaccinés franchie en France
Vaccination : l'appel d'Emmanuel Macron entendu par les soignants
Affaire Daval : quatre ans après, les parents d'Alexia se confient dans un livre
Semaine de 4 jours, ISF vert, revenu d’existence… les propositions chocs des candidats à la primaire écologiste
Vaccination contre le Covid-19 : “un acte d’amour”, pour le Pape François

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles