Les Français ne mangent toujours pas assez de fruits et de légumes, selon Interfel

·1 min de lecture

Les Français ne parviennent toujours pas au niveau recommandé de consommation de fruits et légumes par les autorités de santé publique malgré des progrès constants récents, a indiqué mardi l'interprofession des fruits et légumes. "Un tiers des adultes respectent le programme national nutrition santé" de 2001, qui recommande de consommer "au moins cinq fruits et légumes par jour", soit entre 400 et 500 grammes quotidiens, a indiqué Laurent Grandin, président de l'interprofession française des fruits et légumes, Interfel, devant la presse mardi.

 

>> LIRE AUSSI -"One day détox" : et si on faisait attention à son alimentation un jour par semaine ?

Une consommation plus faible chez les personnes défavorisées

La consommation par jour et par adulte a "augmenté de façon significative entre 2010 et 2020" a salué M. Grandin, s'établissant à quelque 323 grammes de fruits et légumes frais, et 365 grammes si l'on ajoute les conserves selon le Credoc, au-dessous de la moyenne européenne, a-t-il dit. "Elle reste insuffisante par rapport aux objectifs de santé" a-t-il dit, "il y a encore une marge de progression".

Notamment dans les populations défavorisées socialement, où le taux de prévalence de l'obésité est "1,5 fois plus élevé que celui de la population générale" a souligné Christel Teyssedre, présidente d'Aprifel, l'agence pour la recherche et l'information en fruits et légumes, elle-même primeur à Prayssac dans le Lot.

>> LIRE AUSSI -Prévenir et soigner l’inflammation grâc...


Lire la suite sur Europe1