Les Français massivement "insatisfaits" des législatives, selon un sondage

Sept Français sur dix ne sont "pas satisfaits" de la nouvelle composition de l'Assemblée nationale, 65% d'entre eux estimant que la décision de dissoudre la chambre basse fut "mauvaise", selon un sondage (Ludovic MARIN)
Sept Français sur dix ne sont "pas satisfaits" de la nouvelle composition de l'Assemblée nationale, 65% d'entre eux estimant que la décision de dissoudre la chambre basse fut "mauvaise", selon un sondage (Ludovic MARIN)

Sept Français sur dix ne sont "pas satisfaits" de la nouvelle composition de l'Assemblée nationale, 65% d'entre eux estimant que la décision de dissoudre la chambre basse fut "mauvaise", selon un sondage Elabe pour BFMTV paru mercredi.

Le 12 juin, trois jours après l'annonce d'élections législatives anticipées, une majorité de 58% estimait pourtant qu'il s'agissait d'une "bonne décision" de la part du chef de l'Etat.

Après les résultats de dimanche qui ont mis en évidence trois blocs - alliance de gauche, macronie, extrême droite - dans le nouvel hémicycle, 74% des personnes interrogées considèrent que le pays n'est "pas gouvernable".

Le Nouveau Front populaire (190 députés) est le camp qui "sort le plus renforcé des élections législatives" pour 35% des Français, suivi de près par le Rassemblement national et ses alliés (30% des sondés), alors que le parti lepéniste est arrivé troisième avec 143 députés, mais a recueilli le plus grand nombre de voix et gagné une cinquantaine de parlementaires en deux ans.

La macronie (160 élus) n'est désignée la gagnante du scrutin que par 5% des sondés, 28% d'entre eux estimant qu'aucun camp ne sort renforcé.

A propos des contours des coalitions qui pourraient diriger le pays, une alliance entre la macronie, les partis de gauche - PS, PCF, EELV, mais sans LFI - et Les Républicains est plébiscitée par 39% des Français.

Une alliance entre macronie et LR, sans personnalités de gauche, arrive en seconde position (34%), suivie d'un gouvernement "exclusivement de personnalités de gauche", y compris insoumises (30%).

Une coalition entre camp présidentiel et l'ensemble du NFP - LFI compris - mais sans LR est réclamée par 25% des Français, une coalition comprenant l'ensemble du NFP, la macronie et LR étant vue favorablement par 24% des sondés.

Un Français sur deux estime en outre que si le NFP se met d'accord sur une personnalité à proposer comme Premier ministre, Emmanuel Macron doit la charger de former un gouvernement.

Parmi les personnalités pour s'installer à Matignon, le sortant Gabriel Attal recueille le plus d'approbation (38%, +3 points depuis le 27 juin), suivi de Jordan Bardella (35%, -2 points), Raphaël Glucksmann (31%, +6 points), François Ruffin (26%, +7 points), Olivier Faure (24%, non testé lors de la précédente étude) et François Bayrou (24%, +8 points).

Etude réalisée sur internet les 9 et 10 juillet auprès d'un échantillon de 1.002 personnes, représentatif des résidents de France métropolitaine âgés de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur entre 1,4 et 3,1 points.

pab/hr/alc