Les Français de Londres tentent d'oublier le Brexit

Par Laure Van Ruymbeke (à Londres)
·1 min de lecture
Selon le consulat de France, 150 000 Français ont déjà demandé le préstatut de résident.
Selon le consulat de France, 150 000 Français ont déjà demandé le préstatut de résident.

Dans l'est de Londres, la rue Broadway-Market est animée. Ici, seuls les commerces « essentiels » sont ouverts. Une dizaine de personnes font la queue devant une épicerie française réputée, L'Eau à la bouche. À l'intérieur, on y trouve pêle-mêle des clémentines de Corse, des biscuits Lu, du fromage à raclette et du saucisson aux noix. Dans un anglais impeccable, Marie Clavier, 26 ans, sert les clients derrière son masque. Cette Française venue de Picardie s'est installée à Londres il y a cinq ans. Jeune fille au pair pendant un an, puis employée dans la restauration durant quatre ans, elle travaille dans l'épicerie depuis trois mois. Un travail qu'elle aime et qu'elle trouve facile car, dit-elle, « étant française, je connais bien les produits ». Londres est devenue sa capitale. « C'est là, ajoute-t-elle, que je construis ma vie pour l'instant. »

Lire aussi Brexit : ce qui change pour les Européens et les Britanniques

Le Brexit ? « Ah, j'avais oublié, c'est ce soir ! Je ne m'inquiète pas, répond-elle. Je pense qu'on est bien protégés, enfin j'espère. En tout cas, j'ai fait toutes les démarches. » Elle entend acquérir le préstatut de résident permanent, accordé aux Européens installés au Royaume-Uni avant le 31 décembre 2020. La demande doit être présentée avant la fin juin 2021. Ce statut permet de rester cinq ans sur le territoire britannique. À l'issue de ce délai, une demande de « résidence permanente » pourra être présentée.

150 000 Français ont demandé l [...] Lire la suite