Français détenus en Iran : Emmanuel Macron fustige une « agressivité croissante » de Téhéran

© Jacques Witt/Sipa

Le président de la République française, Emmanuel Macron, s’est exprimé lors d’une conférence de presse organisée en clôture du G20 en Indonésie . Les sujets à aborder n’ont pas manqué lors de sa prise de parole ce mercredi, marqué notamment par des tensions liées au missile tombé en Pologne dont l’origine est encore inconnue. Mais le chef de l’État a insisté sur la situation en Iran, qui détient sept Français depuis des mois . Depuis Nusa Dua, à Bali en Indonésie, Emmanuel Macron a dénoncé, comme le relaie l’AFP, une « agressivité croissante » de la part de l’Iran à l’égard de la France, parlant de « prises d'otage inadmissibles ».

Le 12 novembre, la ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna, avait indiqué au Parisien que sept Français ou Franco-iraniens étaient actuellement emprisonnés en Iran pour des raisons fallacieuses, demandant à nouveau « leur libération immédiate ».

Un appel au calme

Emmanuel Macron a ainsi appelé Téhéran à « revenir au calme et à l'esprit de coopération ». Le chef de l’État a aussi demandé à l’Iran de respecter « la stabilité régionale » après « les bombardements de ces derniers jours sur le sol irakien », a-t-il rappelé.

Comme le rappelle l’AFP, l’Iran a en effet lancé plusieurs frappes de missiles et de drones lundi à l’encontre de groupes d’opposition kurdes iraniens installés dans le Kurdistan d’Irak. D’après des responsables locaux, cette offensive iranienne a provoqué la mort d’au moins une personne et blessé huit autres.

Le préside...


Lire la suite sur LeJDD