Le français a la cote à Harlem

Photo Pixabay/cc

Resto bar Chocolat, Pâtisserie Des Ambassades, boutique Femme Progressive : ces enseignes qui témoignent d’une présence francophone ancrée sont situées à Harlem, dans le nord de Manhattan où “les nouveaux venus d’Afrique de l’Ouest ont commencé à s’installer dès la fin des années 1970”, indique Radio-Canada.

“Les seize colonies [françaises d’Afrique] sont ici : les Ivoiriens, les Maliens, les Sénégalais, les Togolais”, affirme le copropriétaire du restaurant La Savane, Moussa Rachid-Sylla. Le quartier offre depuis dix ans un rendez-vous cinématographique annuel, le Francophone Short Films in Harlem.

Un cursus scolaire américain en français

Une école publique est au cœur de la “mobilisation de toute une communauté pour faire vivre la langue de Molière”. Parce qu’ils trouvaient important de parler français, les résidents de Harlem, signale le diffuseur, ont eu le projet il y a plus de dix ans de “mettre sur pied une école publique bilingue où les enfants suivraient le cursus scolaire américain, mais en français”. La New York French American Charter School a vu le jour en 2010. Son site explique que l’école offre “le seul programme d’immersion en français gratuit pour les élèves de la maternelle à la 8e année”.

“L’idée était de servir la communauté francophone de Harlem, dont la majorité vient d’Afrique de l’Ouest. Cette communauté ne pouvait s’offrir le luxe d’une école bilingue, souvent privée”, explique à Radio-Canada le coordonnateur de l’école, Mamadou Ba. L’établissement fonctionne si bien que des classes se sont rajoutées cet automne et que des enfants non francophones ont commencé à le fréquenter.

Plus de 300 élèves y suivent des cours cette année, explique le média canadien. “Ils viennent parfois d’aussi loin que du Bronx ou de Brooklyn, où d’importantes communautés francophones sont également installées”.

Le français très populaire dans la métropole américaine

Le français est une langue répandue à New York, si l’on en croit le portrait démographique présenté par Business Insider à partir de données du Bureau américain de recensement. Après l’anglais et l’espagnol, le français est la langue la plus parlée dans quatre districts de Manhattan, un district de Queens, un district du Bronx et dans quatre districts de Brooklyn, Dans trois autres districts de ce quartier, il devance. Ce qui fait dire au site économique et financier américain que “le français est une langue commune à Manhattan”.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :