"Les Français sont cohérents": le Rassemblement national ne croit pas à une cohabitation

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
La candidate RN Marine Le Pen en campagne à Roy (Somme) le 21 avril 2022 - Thomas SAMSON © 2019 AFP
La candidate RN Marine Le Pen en campagne à Roy (Somme) le 21 avril 2022 - Thomas SAMSON © 2019 AFP

C'est un sondage BVA pour Orange et RTL qui a été publié ce vendredi. D'après cette enquête d'opinion, les Français ont formulé un souhait curieux à deux jours du second tour de la présidentielle. Ainsi, ils sont 66% à assurer qu'au cas où Emmanuel Macron serait reconduit à l'Elysée ils ne voudraient pas lui accorder une majorité.

En d'autres termes, deux tiers du panel espèrent une cohabitation à l'issue des législatives. Un désir qui entre en écho avec les récents propos de Jean-Luc Mélenchon. En effet, mardi sur BFMTV, celui-ci s'est proposé comme futur Premier ministre aux Français.

Mais ni la candidate du Rassemblement national, Marine Le Pen, ni son président par intérim, Jordan Bardella, ne croient cependant à la perspective d'une cohabitation, comme ils l'ont expliqué dans les médias dans la matinée.

Marine Le Pen tacle Jean-Luc Mélenchon

Interrogée au sujet de la déclaration de l'insoumis par CNews et Europe 1 à Arras, où elle se trouvait au lendemain de son meeting dans la ville, Marine Le Pen a taclé: "Il cherche à enjamber l'élection présidentielle."

"Je ne mentirai pas aux Français. Je vais leur dire les choses clairement. Le quinquennat entraîne une chose: celui qui est élu président a, dans les deux mois qui suivent, une majorité. C'est la logique du quinquennat", a-t-elle alors mis en garde. "Si je suis élu j'aurai une majorité pour gouverner", a alors promis Marine Le Pen.

Selon la prétendante à l'Elysée, faire circuler l'idée d'un "troisième tour" législatif censé corriger le résultat du second volet de la présidentielle serait même contreproductif: "Si Emmanuel Macron est élu, il aura donc une majorité. Il faut arrêter de faire croire aux gens que s'il est réélu, on va pouvoir avoir une cohabitation. C'est faux, c'est un mensonge. Donc il pourra mettre en oeuvre l'intégralité de son programme."

876450610001_6304725957001

"Les Français donneront toujours une majorité au président"

"Ceux qui souhaitent une cohabitation sont les Français qui ont peut-être voté pour un candidat qui était au premier tour et ne s'est pas qualifié au second", a pour sa part souri son lieutenant, Jordan Bardella, au micro de RTL, en réaction au sondage commandé par la station.

Il a ensuite ajouté: "Les Français sont cohérents, ils vont toujours donner une majorité au président élu. Si Marine Le Pen est élue dimanche, je crois que les Français lui accorderont une majorité."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles