Les Français ont été nombreux à suivre le débat de l'entre-deux-tours sur Twitch

·2 min de lecture
Emmanuel Macron et Marine Le Pen lors du débat de l'entre-deux-tours ce mercredi. - BFMTV
Emmanuel Macron et Marine Le Pen lors du débat de l'entre-deux-tours ce mercredi. - BFMTV

Le traditionnel débat de l'entre-deux-tours se tenait ce mercredi 20 avril, co-diffusé sur TF1 et France 2 et retransmis sur plusieurs chaînes, dont BFMTV. Si les spectateurs ont été au rendez-vous sur ces canaux classiques, ils ont également été nombreux à suivre l'événement via la plateforme de diffusion en direct Twitch.

Côté télévision, les chiffres sont légèrement en baisse par rapport à 2017. Médiamétrie a enregistré 15,6 millions de téléspectateurs, dont 14 millions cumulés chez TF1 et France 2, et plus d'un million sur BFMTV.com. Lors du précédent débat, en 2017, 16,8 millions de téléspectateurs avaient été comptabilisés. Mais ces chiffres semblent ne plus être les seuls repères de la popularité du débat.

En effet, pour la toute première fois, quatre streameurs français ont eu l'autorisation de diffuser le débat, moyennant une somme d'environ 1500 euros "hors taxes" pour acheter les droits auprès de la chaîne TF1, selon l'AFP.

Et au vu des statistiques, des centaines de milliers de Français ont délaissé la traditionnelle télévision pour découvrir le débat sous un autre angle: partagé avec un streameur et sa communauté.

265.000 personnes sur Twitch

Selon les chiffres de Numerama, ce ne sont pas moins de 265.000 personnes, en cumulé, qui ont choisi ce format, dont 70.000 en moyenne chez le streameur Sardoche, qui a vu un pic d'audience à 140.000 lors de la soirée.

On trouvait donc, se prêtant à l'exercice, Samuel Etienne, journaliste de France TV et désormais streameur ponctuel, Sardoche, un joueur de jeu vidéo spécialisé dans l'esport, Jean Massiet, streameur spécialisé en politique, et HugoDécrypte, un YouTubeur qui s'est démarqué ces dernières semaines avec les interviews des candidats à la présidentielle qu'il a publiées sur sa chaîne YouTube.

Chacun des quatre internautes a choisi un format différent pour cet exercice. Samuel Etienne a fait des commentaires par écrit, tandis que Sardoche réagissait simplement à voix haute. HugoDécrypte a, lui, proposé plusieurs sondages aux personnes visionnant son live.

S'il est encore tôt pour savoir si cela deviendra régulier, le format semble avoir séduit, notamment en raison des échanges menés entre les streameurs et leur communauté, qui ont eu lieu à la suite du débat.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles