Frais d'ambassadrice des Pôles : l'enquête visant Ségolène Royal classée sans suite

·2 min de lecture

L'enquête préliminaire visant l'usage fait par Ségolène Royal des moyens mis à sa disposition en tant qu'ambassadrice des Pôles a été classée sans suite.

L'enquête préliminaire visant l'usage fait par l'ex-ministre Ségolène Royal des moyens mis à sa disposition en tant qu'ambassadrice des Pôles a été classée sans suite car elle n'a révélé "aucune infraction", a annoncé le parquet national financier (PNF) lundi. "Les investigations effectuées dans le cadre de cette enquête", ouverte fin 2019 suite à des informations publiées par Radio France, "n'ont permis de démontrer la commission d'aucune infraction. Ce dossier a donné lieu ce jour à une décision de classement sans suite", a annoncé dans un communiqué le procureur de la République financier, Jean-François Bohnert.

Cette enquête, confiée à la Brigade de répression de la délinquance économique (BRDE), portait sur l'utilisation des deniers publics par Mme Royal lorsqu'elle occupait la fonction d'ambassadrice des Pôles arctique et antarctique (2017-2020) mais aussi comme ministre de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer (2014-2017).

Des factures de taxi élevées

Elle avait été ouverte en novembre 2019, au moment où la cellule d'investigation de Radio France l'avait accusée d'utiliser les fonds alloués à sa mission à des fins personnelles, notamment pour la promotion de son livre ("Ce que je peux enfin vous dire") ou de sa fondation "Désirs d'avenir pour la planète". Selon Radio France, l'assistante personnelle et le conseiller en communication attachés à son cabinet l'avaient, ensemble ou séparément, accompagnée à plusieurs reprises pendant un an et demi sur des événements sans rapport avec son activité officielle. Chargée de la négociation internationale pour les Pôles arctique et antarctique, elle disposait alors d'une enveloppe de 100.000 euros par an et de trois collaborateurs, financés par le ministère des(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles