"Le fracas de l'abandon" : Karin Viard évoque sa terrible blessure d'enfance

·1 min de lecture

C'est une certitude, Karin Viard est d'une nature franche. Populaire et prolifique, la comédienne n'hésite pas à dire ce qu'elle pense en toute honnêteté, comme lorsqu'elle avait dévoilé le film qui l'avait bouleversé à notre micro. L'actrice s'est par ailleurs récemment montrée assez agacée au sujet d'une question sur La Famille Bélier, avant d'expliquer pourquoi elle ne pouvait plus se voir à l'écran. Fin septembre, elle révélait avoir été harcelée psychologiquement par le réalisateur Patrick Grandperret. Cette fois, elle revient sur un événement particulièrement difficile de sa vie.

Dans une interview accordée à nos confrères de Psychologies, Karin Viard évoque son abandon par ses parents alors qu'elle n'était qu'une petite fille. "À 5 ans, j'ai atterri chez mes grands-parents maternels. Ce sont eux qui m'ont élevée, et ils m'ont incroyablement aimée", explique-t-elle. "Mais j'essayais de comprendre ce qui m'était arrivé, pour rester debout face au fracas de l'abandon. J'avais besoin de sens. (...) Dans cette tentative d'explication, j'étais seule. Je me sentais étrangère à mon milieu familial. Enfant puis adolescente, j'ai développé un grand sentiment de culpabilité. Je me sentais nulle, méchante, pas au niveau. Je suis devenue très boulimique. Et puis j'ai rencontré ma psy : enfin j'étais face à quelqu'un qui me comprenait. (...) Elle m'a mise au monde une seconde fois".

Dans un registre plus terre-à-terre, Karin Viard est à l'affiche de L'Origine du monde, première réalisation (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Disney+ : mais pourquoi le film Vaiana n'a-t-il pas conservé son titre Moana dans tous les pays ?
Soul (Disney+) : découvrez l'étonnant personnage qui a failli être le héros du film
Salma Hayek : en maillot de bain qui met en valeur son décolleté généreux, elle met le feu à Instragram !
Mort de Claude Brasseur : France 2 diffuse la pièce Mon père avait raison dans laquelle il donne la réplique à son fils Alexandre Brasseur
Obsèques de Claude brasseur : son fils Alexandre et ses enfants, Michèle Cambon, Jean-Paul Rouve... réunis pour un ultime adieu