Les fréquences de la TNT changent : la marche à suivre pour les téléspectateurs

1 / 2

Les fréquences de la TNT changent : la marche à suivre pour les téléspectateurs

26 millions de Français continuent de regarder la télévision par réception hertzienne. A partir du 3 octobre, ils pourraient bien ne plus retrouver leurs chaînes s'ils ne se mettent pas à jour. Explications.

En avril 2016, à l'occasion du passage de la TNT à la Haute définition, l’Ile de France en a profité pour libérer la bande de fréquence 700 MHz, réallouée aux opérateurs mobiles. Toutes les autres régions s’apprêtent maintenant à faire de même et ce, à partir du 3 octobre 2017. Conséquence : les fréquences des chaînes vont changer. Or, 54% de la population utilisaient encore une réception hertzienne pour regarder la télévision au dernier trimestre 2016. Ce sont donc 26 millions de Français qui sont concernés. On vous donne la marche à suivre.

  • Quels sont les risques ?

« Pas de risque d’écran noir », comme l’a annoncé le DG de l’ANFR Gilles Brégant lors d’une conférence de presse. Car toutes les chaînes ne vont pas être concernées, seulement une partie d’entre elles et la liste sera différente selon les régions. Il existe cependant bien un danger : celui de perdre un paquet. « Les chaînes sont diffusées par « paquets » », a en effet rappelé Gilles Brégant. « Un paquet correspond à un multiplex. Et chaque multiplex utilise une fréquence pour diffuser entre 5 et 6 chaînes. » 

  • Qui est concerné et quand ?

Le calendrier n’est pas établi en fonction des régions administratives mais de 13 zones géographiques qui correspondent grossièrement aux décrochages de France 3 Régions. Le 3 octobre, Toulouse et Marseille ouvriront le bal. L’opération...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages