La fréquence des migraines pourrait être atténuée avec un régime méditerranéen et des poissons gras

·1 min de lecture
Selon une étude scientifique parue ce jeudi 1er juillet, les acides gras oméga-3 présents dans les poissons gras atténueraient la durée des migraines, et c'est particulièrement prouvé chez les femmes. (Photo: Victoria Bee Photography via Getty Images)
Selon une étude scientifique parue ce jeudi 1er juillet, les acides gras oméga-3 présents dans les poissons gras atténueraient la durée des migraines, et c'est particulièrement prouvé chez les femmes. (Photo: Victoria Bee Photography via Getty Images)

SANTÉ - Maquereau, hareng, saumon sardines... Autant de poissons à déguster pour rester en bonne santé. Selon une étude scientifique publiée ce jeudi 1er juillet dans le British Medical Journal, un régime méditerranéen riche en poissons gras pourrait réduire la fréquence des migraines chroniques.

Car dans ces poissons se trouvent des acides gras essentiels, qui sont tout l’objet de cette nouvelle étude. Les acides gras oméga-3, d’un côté, peuvent se trouver dans les poissons gras comme le saumon ou le maquereau, ou dans certaines graines comme les noix ou le lin. Et les acides gras oméga-6 sont quant à eux présents dans les huiles végétales raffinées.

Aux États-Unis, l’équipe du docteur Christopher Ramsden du centre national de recherches sur le vieillissement (National Institute on Aging de Baltimore) a observé les conséquences d’un régime riche en oméga-3 sur la fréquence ou la gravité des migraines.

Mais avant de commencer l’étude, les chercheurs ont établi que les oxylipines dérivées des acides gras oméga-3 étaient associées à des effets antidouleurs, tandis que les oxylipines dérivées des acides gras oméga-6 étaient, quant à eux, associés à des aggravateurs de douleur, explique le tabloïd The Sun.

Une réduction de la durée des migraines

Les scientifiques ont ensuite recruté 182 patients qui souffraient de migraines répétitives (allant de cinq et vingt jours par mois), et les ont assignés au hasard à suivre l’un des trois régimes pendant seize semaines. Le premier régime comporte un niveau élevé d’oméga-3...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles