Une frégate et un avion de chasse français détruisent quatre drones menaçants en mer Rouge

À ce rythme, cela va devenir une habitude. Après avoir détruit plusieurs drones en décembre dernier, puis deux engins de ce type en février, les forces françaises ont de nouveau mis en échec une attaque des Houthis en mer Rouge, à quelques kilomètres du Yémen.

À lire aussi Câbles sous-marins endommagés en mer rouge : 25 % du trafic de données circulant entre l'Asie et l'Europe serait affecté

Ce samedi 9 mars, alors qu’elle était dans le Golfe d’Aden, dans le cadre d’une mission européenne, la frégate multi-missions Alsace « a détecté quatre drones progressant vers elle en vol tactique » explique l’état-major des armées (EMA).

Avant de préciser que ces engins « ont été détruits, en légitime défense, par la frégate et des chasseurs français. » Et d’ajouter : « Cette action défensive a directement contribué à la protection du cargo True Confidence, frappé le 6 mars dernier, et en cours de remorquage, ainsi que d’autres navires de commerce en transit dans la zone. »

Une dizaine de drones détruits par la France dans la zone depuis décembre

Ainsi, depuis le mois de décembre, c’est une dizaine de drones, piloté par les rebelles yéménites, que les armées françaises ont détruits avec pour objectif de contribuer à « la sûreté maritime du Canal de Suez jusqu’au détroit d’Ormuz, et de participer à la défense de la liberté de navigation. »

En face, les rebelles mènent des attaques depuis la fin de l'année 2023, sur des navires militaires et de commerces, afin de « souten...


Lire la suite sur LeJDD