Frédérique Vidal s’attaque à l’islamo-gauchisme dans les universités

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
La ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal va commander une enquête au CNRS sur « l’islamo-gauchisme »
La ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal va commander une enquête au CNRS sur « l’islamo-gauchisme »

Frédérique Vidal pointe du doigt l'islamo-gauchisme. Invitée de Jean-Pierre Elkabbach sur CNews, dimanche 14 février, la ministre de l'Enseignement supérieur a déclaré que « l'islamo-gauchisme gangrène la société dans son ensemble » et a évoqué ce problème dans les universités en annonçant qu'elle allait « demander au CNRS de faire une enquête sur l'ensemble des courants de recherche sur ces sujets dans l'université de manière à ce qu'on puisse distinguer ce qui relève de la recherche académique de ce qui relève du militantisme ». « Ce que l'on observe dans les universités, c'est qu'effectivement il y a des gens qui peuvent utiliser leur titre et l'aura qu'ils ont, ils sont minoritaires, pour porter des idées radicales ou des idées militantes de l'islamo-gauchisme en regardant toujours tout par le prisme de leur volonté de diviser, de fracturer, de désigner l'ennemi, etc. », a ajouté la membre du gouvernement.

Lorsque le journaliste Jean-Pierre Elkabbach a ensuite comparé la situation de l'université à « une sorte d'alliance, si je puis dire, entre Mao Zedong et l'ayatollah Khomeini », Frédérique Vidal lui a répondu : « Vous avez raison. Mais c'est bien pour ça qu'à chaque fois qu'un incident se produit, il est sanctionné, à chaque fois que quelque chose est empêché, c'est reprogrammé, mais je crois que l'immense majorité des universitaires sont conscients de cela et luttent contre cela », lui valant les foudres de plusieurs personnalités politiques.

À LIRE [...] Lire la suite