Frédérick (Mariés au premier regard 2022) insulté en off par Emilie : "Tu devrais avoir honte d'être père"

Dans l'épisode 10 de Mariés au premier regard 2022, dont nous vous avons partagé les meilleurs moments en tweets, Frédérick et Emilie ont annoncé leur divorce. Après une première dispute non diffusée lors du voyage de noces, le couple s'est une nouvelle fois clashé par rapport à l'éducation de la petite Lina, la fille de la mariée. L'embrouille de trop pour Frédérick, qui n'a pas pu pardonner, malgré un rendez-vous avec Estelle Dossin. Dans une interview accordée au Figaro, le jeune homme a indiqué ce qui l'a motivé à demander le divorce.

"C'était inacceptable d'entendre ça"

"Ce sont d'abord ces éclats de colères répétés qui sont de véritables feux d'artifice. Ensuite, elle m'a répété à plusieurs reprises que Lina n'était pas ma fille et que je n'avais donc rien à lui dire. C'est tout le contraire de ce qu'elle me disait à Prague et c'était inacceptable d'entendre ça. Enfin, elle a eu sa mère au téléphone et lui a dit devant moi que je n'étais pas un homme, que je n'avais pas de couilles, que j'étais un manipulateur, que je faisais l'agneau avec la production... La famille d'Emilie est exceptionnelle, je les ai tous adorés, ce sont des gens en or. C'était inadmissible de l'entendre parler ainsi de moi à sa mère. J'ai pris mes affaires et je suis parti" a expliqué celui qui a démenti les rumeurs de couple avec...

Lire la suite


À lire aussi

Mariés au premier regard 2022 : mariée relou, père gênant, compatibilités bizarres... Le récap en tweets de l'épisode 3
Alicia (Mariés au premier regard 2022) et Bruno : ce gros secret dévoilé en off, loin des caméras
Mariés au premier regard 2022 : les candidats se rencontrent en off avant le mariage et vous ne le verrez jamais à l'écran

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles