Frédérick (Mariés au premier regard 2022) enfonce un peu plus Emilie après leur divorce : cette petite phrase qui fait mal

La guerre continue entre Emilie et Frédérick. Alors que tout avait bien commencé avec un coup de coeur instantané lors de leur mariage dans Mariés au premier regard 2022, le couple a connu une grosse dispute pendant son voyage de noces. Ils ont tenté d'aller de l'avant, mais se sont de nouveau clashés quelques jours après. Ils ont donc décidé de divorcer. Depuis, ils se taclent régulièrement sur les réseaux et en interview. La jeune femme a même déclaré vouloir jeter son alliance.

Ce dimanche 26 juin 2022, Frédérick en a rajouté une couche lors d'un questions/réponses sur Instagram. Alors qu'un abonné lui demande s'il est toujours en contact avec Emilie, il répond : "Pour quoi faire ? J'aime pas les embrouilles et la négativité". Et lorsqu'un autre follower lui demande comment il se sent après son divorce, le candidat répond cash : "Prenez du recul. Je suis soulagé d'un grand poids. Cela fait déjà plus de 8 mois que c'est terminé. De l'eau a coulé sous les ponts". Visiblement la hache de guerre semble loin d'être enterrée.

Emilie et Frédérick bientôt au tribunal ?

Pendant leur guerre sur les réseaux, Frédérick a notamment révélé qu'Emilie lui aurait dit qu'il "devrait avoir honte d'être père et d'utiliser sa propre fille handicapée pour passer à la télé". Des accusations qui n'ont pas du tout plu à son ex-femme. En effet, Emilie a déclaré qu'elle allait porter...

Lire la suite


À lire aussi

Raphaël (Mariés au premier regard 2) : après son divorce avec Caroline, il est de nouveau en couple
Solenne (Mariés au premier regard 2020) en couple après son divorce avec Matthieu ?
Rémi (Mariés au premier regard 2020) révèle avoir été en couple après son divorce avec Elodie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles