Frédéric Pierrot : psy de la série "En thérapie" et chouchou des cinéastes

·1 min de lecture

La série phénomène de Arte, initiée par le duo Eric Toledano et Olivier Nakache, doit beaucoup à la prestation du comédien Frédéric Pierrot qui incarne avec une sensibilité de chaque scène le psychanalyste Philippe Dayan. Ce grand acteur, qui rencontre aujourd’hui le succès public qu’il méritait depuis des lustres, n’en est pas à son coup d’essai et fréquente depuis plusieurs décennies les meilleurs cinéastes. Portrait.

La discrétion est sa seconde, voire sa première nature. Contrairement à nombre de ses pairs, il préfère que l’on parle des films auxquels il participe que de se répandre à longueurs d’interviews sur ses états d’âme et ses problèmes d’ego… Frédéric Pierrot, un comédien que les cinéphiles apprécient depuis plusieurs décennies, incarne aujourd’hui l’un des plus grands rôles de sa carrière : celui de Philippe Dayan, le psychanalyste à l’écoute des maux de ses patients et des maux de l’époque dans la remarquable série “En thérapie”, qui triomphe actuellement sur les antennes d'Arte.Présent au cœur des trente-cinq épisodes de cette " saga " à la fois intime et historique qui sonde les intériorités mal-en-point de quelques Français d’aujourd’hui (une ado destructrice, une chirurgienne aux prises avec ses désirs contradictoires, un policier de la BRI en crise d’identité…) et qui examine les blessures de l’Hexagone au lendemain des attentats de novembre 2015, l’acteur, tout en sensibilité aigue, contribue à la réussite de cette fiction audacieuse et...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République

"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République