Frédéric Lenoir : "J'appelle ça les trois tamis de la parole"