Les frères Beigbeder lancent leur marque de vodka écolo, Le Philtre

Charles Beigbeder, entrepreneur et frère de l'écrivain Frédéric Beigbeder. / BERTRAND GUAY / AFP

Le produit, vendu comme «vodka haut de gamme», sera commercialisé 49 euros. Première livraison prévue pour le site marchand, le caviste KOL, la Grande épicerie, le café de Flore ou la Closerie des Lilas, notamment.

«L'abus d'alcool est dangereux pour la santé… Il n'a pas besoin de l'être aussi pour la planète.» Voici le slogan de Charles et Frédéric Beigbeder*. Ensemble, les deux frères unissent leurs forces pour créer leur marque de vodka : Le Philtre. L'entrepreneur d'un côté, l'écrivain de l'autre, tous deux fins connaisseurs du milieu de la fête, débutent ce jeudi la commercialisation de leur vodka qu'ils qualifient d'«ultra premium» et bio, apprend-on dans Paris Match.

» LIRE AUSSI - Frédéric Beigbeder: «Un deuil balnéaire»

«Ni OGM, ni pesticide, ni sucre ajouté. C'est une vodka pour Greta Thunberg», ironise pour l'hebdomadaire Charles Beigbeder, déjà fondateur de cinq entreprises. En effet, mélangé à de l'eau de source, le blé sera bio, les bouteilles seront fabriquées intégralement avec des déchets de verre et le bouchon avec des rebuts de chêne. Recyclage intégral. Ces bouteilles seront par ailleurs consignées. Ainsi, une fois vide, les consommateurs pourront la remplir pour moins cher, détaillent les deux frères, a priori convaincus par la théorie de l'hédonisme écologique.

«C'est parti, on a fait notre première vente par internet aujourd'hui», se réjouit Charles Beigbeder au Figaro. C'est la maison Villevert, près de Cognac, qui procède aux distillations de cet alcool. Pour le moment, le breuvage ne s'arrache que dans certains lieux, semble-t-il assez familiers des Beigbeder. Entendons ici le café de Flore, la Closerie des Lilas, la Grande épicerie. Le site marchand du Philtre et le caviste KOL, très populaire chez les jeunes, fourniront également leurs bouteilles, dans un premier temps. Des commandes ont également été passées du côté de Genève, apprend-on encore.

Une première étape pour (...) Lire la suite sur Figaro.fr

La France exporte désormais plus de vodka que de cognac
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro