Un frère d'Adama Traoré condamné à 18 mois de prison ferme pour violences en réunion

Un homme de 40 ans a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle pour avoir tué sa femme enceinte de sept mois et ses deux enfants en juillet 2014. 

Yacouba Traoré, un frère d'Adama Traoré mort lors de son interpellation par les gendarmes en juillet, a été condamné ce mercredi à Pontoise (Val-d'Oise) à 18 mois de prison ferme pour avoir participé à une expédition punitive contre un ancien codétenu de son frère. Un autre jeune homme, Mamadou Kanté, 22 ans, a été condamné à 15 mois de prison ferme pour les mêmes faits. Ils ont aussi été condamnés tous deux à deux ans d'interdiction de séjour dans le Val-d'Oise.

La victime s'était vu prescrire sept jours d'ITT   

Le procureur avait requis de 18 mois à deux ans de prison contre les deux prévenus, jugés en comparution immédiate. Ils étaient poursuivis pour violences en réunion, commises avec l'usage d'une arme - en l'occurrence une planche en bois - et en état de récidive légale, tous deux ayant été condamnés en mars 2016 pour d'autres violences. Les faits, qualifiés par le procureur de "véritable guet-apens" et de "sauvage agression", remontent au 25 février. Ce jour-là, la victime, un jeune homme de 23 ans qui avait porté plainte pour viol contre Adama Traoré, avec lequel il avait été incarcéré entre fin 2015 et début 2016 à la maison d'arrêt d'Osny, avait été rouée de coups dans le quartier Boyenval de Beaumont-sur-Oise, où réside une partie de la famille Traoré.
    
Yacouba Traoré, 20 ans, y avait emmené l'ancien co-détenu après l'avoir fait monter dans...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages