Foyers privés d'électricité : comment éviter les intoxications au monoxyde de carbone avec des chauffages d'appoint ?

franceinfo

Les autorités et services de secours appellent à la prudence dans la vallée du Rhône, où de nombreux foyers restent privés d'électricité en raison des intempéries. Dimanche 17 novembre, un couple de septuagénaires a été retrouvé mort à son domicile de Beauvoir-de-Marc (Isère), a annoncé la préfecture de l'Isère. Les victimes, privées d'électricité du fait des chutes de neige, avaient été intoxiquées au monoxyde de carbone après avoir installé un groupe électrogène à l'intérieur de leur maison, pour se chauffer pendant la nuit.

Avec les coupures d'électricité, qui touchaient encore 33 000 foyers en Rhône-Alpes dimanche soir, bon nombre d'habitants de la région branchent des groupes électrogènes et des chauffages d'appoint pour se chauffer. Non sans risque : entre vendredi soir et samedi, les pompiers de la Drôme et de l'Ardèche sont intervenus au moins cinq fois pour des intoxications au monoxyde de carbone, provoquées par ces chauffages d'appoint, a rapporté France Bleu Drôme-Ardèche.

Jamais à l'intérieur des habitations

En Ardèche comme en Isère, la préfecture et les pompiers ont diffusé ces derniers jours des conseils pour éviter toute intoxication. Dans un communiqué de presse, la préfecture de l'Ardèche rappelle qu'il ne faut "en aucun cas" utiliser un groupe électrogène à l'intérieur d'une habitation, "y compris dans des lieux tels que cave, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi