Sur Fox News, cet invité a vite regretté de parler de la série "You"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

TÉLÉVISION - Un quiproquo déjà culte! Aux États-Unis, la chaîne Fox News a diffusé un échange lunaire entre la présentatrice Laura Ingraham et le journaliste Raymond Arroyo le lundi 15 novembre, à découvrir dans la vidéo en tête de cet article.

Alors qu’ils discutaient de la pensée “woke” à la télévision, Raymond Arroyo a eu l’idée de citer en exemple la série “You”, programme vedette de Netflix, mettant en scène le psychopathe Joe Goldberg, incarné par Penn Badgley.

Le journaliste a cité une scène de la saison 3, dévoilée le 15 octobre dernier sur la plateforme de streaming, dans laquelle le fils du personnage principal attrape la rougeole. Une scène censée inciter le public à la vaccination selon Raymond Arroyo.

Mais le journaliste a très vite regretté d’avoir cité cet exemple qui a semé la confusion chez son interlocutrice, n’ayant pas la référence en tête et supposant que “You” lui était en fait destiné.

Raymond Arroyo: “J’étais en train de regarder un épisode de “You”, ou un cas de rougeole est déclaré.
Laura Ingraham : -Attendez, attendez! Quand ai-je parlé de rougeole?
- Je ne sais pas, c’était dans ‘You’.
-Qu’est-ce qui était sur moi? De quoi parlez-vous? Je n’ai jamais eu la rougeole.
-Ce cas de rougeole était dans ‘You’.
-Nous n’avons jamais fait une émission sur la vaccination contre la rougeole! Est-ce une blague?”

Raymond Arroyo a fini par abdiquer face à son interlocutrice. Un dialogue de sourds digne d’une pièce de théâtre qui a été visionnée près de six millions de fois sur Twitter.

À voir également sur Le HuffPost: Une armée de clones de Kanye West dans New York pour la sortie de “Donda Deluxe”

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles