"Foutez-les dehors à coups de mitraillette !" : Olivier Rouyer hors de lui après le chant ignoble sur Emiliano Sala

Le chroniqueur de la chaîne L'Equipe sort de ses gonds. Hier soir s'est tenu le match en retard de Ligue 1 opposant le club de Nice à l'équipe de Saint-Etienne. Lors de cette rencontre remportée quatre buts à deux par les Aiglons, le monde du football a été choqué par le chant insultant, entonné par des supporters niçois, concernant Emiliano Sala, décédé en janvier 2019.

A la 9e minute de jeu, le kop niçois s'est moqué de l'ancien joueur du FC Nantes, qui est mort à la suite d'un accident d'avion et dont le corps a été identifié et retrouvé dans la Manche un mois après le tragique événement. "C'est un Argentin, qui ne nage pas bien. Emiliano sous l'eau", ont chanté plusieurs supporters, dont certains dans des micros, au rythme des tambours. Une provocation choquante qui arrive quelques jours après la défaite de Nice face au FC Nantes, en finale de Coupe de France.

"Ils n'ont plus rien à foutre dans les stades !"

Dans "L'Equipe du soir" hier, à l'issue de la rencontre, Olivier Rouyer a fait part de sa colère envers ces supporters. "Avec ces cons, il faut que les dirigeants prennent leur courage en main et qu'ils les virent ! Il faut les virer ! Il faut les cibler ! Ceux-là, vous pouvez les trouver ! Virez-les des stades ! Ils n'ont plus rien à foutre dans les stades !", s'est emporté l'ancien joueur de Nancy dans les années 1970.

"Ce qu'ils ont fait là, ce soir, c'est monstrueux ! Ce ne sont même pas des cons... Ils...

Lire la suite


À lire aussi

"L'Equipe du soir" : Olivier Ménard présente ses excuses après un sondage sur Emiliano Sala
Coupe du monde : Nikos Aliagas perd son sang-froid après l'élimination de la Grèce
"On est les dindons de la farce !" : Apolline de Malherbe pousse un coup de gueule après la finale de "Koh-Lanta"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles