"On se fout d'eux" : Edouard Philippe agacé

·1 min de lecture

"Vous avez choisi d’assumer votre barbe comme un stigmate du pouvoir", a demandé Thomas Sotto à Edouard Philippe, alors qu’il se trouvait sur le plateau de l’émission de radio RTL Soir le 28 avril, pour faire la promotion du livre Impressions et lignes claires qu’il a co-écrit avec Gilles Boyer. "Ma barbe a blanchi. Je pense que c'est lié au stress et au boulot," a répondu l’ancien Premier ministre du tac au tac. "Je connais beaucoup de gens qui doivent vivre avec cette maladie, le vitiligo, certains avec des formes plus visibles et difficiles et parfois on se fout d’eux. J’ai ça, c’est comme ça, ce n’est pas grave. Je l’assume très bien."

Son compère, Gilles Boyer, a renchéri : "Tous ceux qui ont exercé le pouvoir (…) ont une transformation physique parce que ce sont des fonctions extrêmement prenantes et difficiles physiquement. Mais j’ai trouvé que le premier jour où [Edouard Philippe] a pris ses fonctions, son trac a disparu."

Au-delà de la couleur de sa barbe, Edouard Philippe a tenu à expliquer à Thomas Sotto et aux auditeurs de RTL à quel point son rôle de maire le passionne. "C’est le plus beau mandat politique", a-t-il ainsi déclaré avant de rappeler qu’occuper des fonctions régaliennes n’est pas à prendre à la légère : "Je trouve que, dans le monde politique, on parle souvent avec trop de désinvolture de ce qu’est la présidence et une candidature à la présidentielle (…). C’est un exercice redoutablement difficile, soumis à un isolement pesant, et en parler ainsi ne rend (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Tension entre Edouard Philippe et Thomas Sotto : "J'ai pas envie de répondre"
Emmanuel Macron sournois sur le déconfinement ? "Le diable se cache dans les détails…"
« Pas sûr qu’on y arrive » : le Pr Alain Fischer émet des doutes face à Sonia Mabrouk
"On va se calmer un peu !" : les esprits s'échauffent sur BFMTV
Qui est Philippe Ballard, journaliste sur LCI, qui rejoint les rangs de Marine Le Pen ?