Four nations: l'Australie au rebond face aux All Blacks

Corrigée par les Lions britanniques et irlandais en juillet, l'équipe d'Australie cherche la rédemption alors que s'ouvre samedi le Four nations par un choc face aux All Blacks (12h05), suivi d'un costaud Afrique du Sud-Argentine (17h00).

A deux ans du Mondial-2015, les Wallabies ont enfin clos l'ère Robbie Deans, sélectionneur décrié, contesté par ses joueurs et finalement écarté début juillet dans les décombres de la défaite face aux Lions (41-16).

Tâche en revient désormais à Ewen McKenzie d'apporter de la constance et de la sérénité à une équipe qui regorge de talents (Genia, Cooper, O'Connor, Beale, Folau...) mais n'a pas su décrocher les résultats espérés.

Et cela serait un fabuleux coup d'éclat pour McKenzie de décrocher d'entrée la Bledisloe Cup, le trophée récompensant le vainqueur de Nouvelle-Zélande - Australie et disputé désormais au meilleur des trois matches, dont deux dans le cadre du Four nations.

Sevrés de cette récompense depuis 10 ans, les Wallabies ont l'occasion de prendre les devants samedi à Sydney, en ouverture du Four nations, face à des All Blacks vainqueurs de la compétition l'an dernier. Pour ce match, McKenzie qui a dû composer avec plusieurs blessés, a convoqué cinq novices, dont le demi d'ouverture Matt Tomua qui aura la lourde charge du jeu, reléguant Quade Cooper sur le banc.

"Parfois, il faut faire entrer du sang frais, des joueurs qui n'ont jamais perdu face aux All Blacks, et construire un état d'esprit autour de cela", a avancé McKenzie.

Les All Blacks s'avancent, eux, plutôt en confiance, forts de leur trois victoires face au XV de France en juin, qui ne se sont toutefois pas accompagnées d'une écrasante domination. Le sélectionneur Steve Hansen peut compter sur le retour après un congé sabbatique du capitaine et troisième ligne Richie McCaw (116 sél), tandis qu'Aaron Cruden palliera la blessure de Dan Carter à l'ouverture.

Combat d'avants

De son côté et quelques heures plus tard, l'Afrique du Sud recevra l'Argentine à Soweto lors d'une journée dédiée à Nelson Mandela, ancien emblématique président sud-africain actuellement hospitalisé.

Les Pumas s'apprêtent à disputer leur deuxième édition de la compétition, avec dans l'objectif de faire mieux que l'an dernier où, sans démériter, ils s'étaient inclinés cinq fois pour un match nul arraché aux Springboks (16-16) en clôture.

Le combat s'annonce rude entre deux formations réputées pour la solidité de leur jeu d'avants, même si l'Argentine est handicapée par les blessures du troisième ligne et capitaine Juan Martin Fernandez Lobbe et du pilier Marcos Ayerza.

Les Springboks ont joué la stabilité après leurs trois victoires confortables du mois de juin contre l'Italie (44-10), l'Ecosse (30-17) et les Samoa (56-23). Le néo-toulonnais Bryan Habana sera titulaire à l'aile et la recrue du Stade français Morne Steyn à l'ouverture. Quant au deuxième ligne Juandre Kruger, il pourra faire connaissance avec ses nouveaux partenaires argentins du Racing-Métro: l'arrière Juan Martin Hernandez et l'ailier Juan Imhoff.

Le vétéran Felipe Contepomi, titularisé au centre à presque 36 ans, s'est vu attribuer le brassard de capitaine des Pumas pour ce qu'il a annoncé comme étant sa dernière campagne.

Programme de l'édition 2013 du Four Nations de rugby, le championnat annuel des grandes nations de l'hémisphère Sud, qui s'ouvre samedi (en heures GMT):

Première journée:

Samedi:

(10h05) Australie - Nouvelle-Zélande

(15h00) Afrique du Sud - Argentine

Deuxième journée:

Samedi 24/08:

(07h35) Nouvelle-Zélande - Australie

(19h10) Argentine - Afrique du Sud

Troisième journée:

Samedi 07/09

(07h35) Nouvelle-Zélande - Argentine

(10h05) Australie - Afrique du Sud

Quatrième journée:

Samedi 14/09

(07h35) Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud

(09H05) Australie - Argentine

Cinquième journée:

Samedi 28/09

(15h00) Afrique du Sud - Australie

(22h40) Argentine - Nouvelle-Zélande

Sixième journée:

Samedi 05/10

(15h00) Afrique du Sud - Nouvelle-Zélande

(22H40) Argentine - Australie

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.