Ce fossile d'hominidé de plus d'un million d'années pourrait être le plus vieux d'Europe !

Dans une ancienne grotte préhistorique, appelée la Sima del Elefante, située au cœur de la sierra d'Atapuerca, des paléontologues ont déterré le 30 juin 2022 des restes de mâchoire enveloppés dans de l'argile, appartenant à un spécimen du genre Homo. À l'heure actuelle, tout ce qui est estimable, c'est l'âge. Et encore. D'après les chercheurs, il serait autour de 1,4 million d'années, et serait surtout le plus ancien fossile d'Europe appartenant au genre Homo.

Mais ce n'est pas la première fois que le site préhistorique de la sierra d'Atapuerca se trouve sous les feux des projecteurs. Car c'est là qu'une « nouvelle » espèce éteinte a été découverte en 1995 : Homo antecessorIdentifiée grâce à des dizaines de fragments osseux provenant d'une dizaine d'individus, on ne sait pas grand-chose de cette espèce pré-néandertalienne, si ce n'est qu'elle aurait prospéré entre 1.200.000 ans et 700.000 ans avant notre ère et serait un ancêtre commun à H. Neanderthalensis et H. sapiens. Elle a cependant fait l'objet d'une publication dans Nature qui décrit les éléments sur cette espèce, notamment la pratique du cannibalisme.

Le fragment de mâchoire trouvé par les paléontologues sur le site de la Sima del Elefante. © Susana Santamaria, Fondation Atapuerca
Le fragment de mâchoire trouvé par les paléontologues sur le site de la Sima del Elefante. © Susana Santamaria, Fondation Atapuerca

La toute première population du genre Homo en Europe

Cette découverte vient corroborer une précédente effectuée en 2007 dans la même grotte, mais deux mètres plus haut. En 2007, des paléontologues ont retrouvé ce qui semblait être une mandibule. Aucune espèce précise ne lui a été attribuée, faute de données concluantes. Les chercheurs espèrent alors qu'avec cette dernière trouvaille, ils parviendront à mieux identifier l'espèce précise. Car s'ils supposent qu'il pourrait bien s'agir de restes d'Homo antecessor. Pour l'instant, rien ne le confirme, même s'il est « très probable que le nouveau fossile de la Sima del Elefante soit lié à cette mâchoire et qu'il appartienne à l'une des premières populations qui ont colonisé l'Europe...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles