Fortune d'Elizabeth II : ces documents explosifs du Guardian

Voilà qui avait une nouvelle fois mis la Couronne au centre des discussions. Dans un article publié le 7 février 2020, le quotidien britannique The Guardian avait fait une révélation des plus embarrassantes sur les activités cachées de la reine Elizabeth II, décédée le 8 septembre 2022. Selon le journal anglais, cette dernière avait réussi, dans les années 1970, à faire pression sur le gouvernement pour obtenir la modification d'un projet de loi sur la transparence. Son objectif ? Dissimuler au peuple britannique et au reste du monde son incroyable fortune, jugée "embarrassante".

Le quotidien britannique a fait cette découverte dans une série de notes de service du gouvernement dissimulées dans les Archives nationales. Selon ces documents, datés de 1973, l'avocat privé d'Elizabeth Windsor a fait pression sur les ministres pour obtenir la modification d'un projet de loi sur la transparence de l'actionnariat des entreprises. A l'époque, la souveraine redoutait que la divulgation publique des activités de ces dernières ne permette à la population de scruter le contenu de ses dépenses et d'établir une estimation du montant de sa fortune.

Elizabeth II entretient le secret de sa fortune

Suite au lobbying exercé par l'avocat de la reine, le gouvernement britannique a fait insérer une clause exemptant les entreprises collaborant avec la famille royale des nouvelles mesures de transparence. En parallèle, Elizabeth II a encadré la création d'une société écran (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Mort d'Elizabeth II : les coulisses émouvantes de sa dernière séance photo
Charles III : ce complexe d'Oedipe qui a fait du nouveau roi "un enfant tourmenté"
"Meghan n'est pas la bienvenue" : cet appel reçu par le prince Harry quelques heures avant la mort de la Reine
Prince William : visage fermé et costume noir pour sa première apparition depuis la mort de la Reine
Héritage d'Elizabeth II : pourquoi Charles III ne paiera aucun droit de succession