Forte tension entre Gérald Darmanin et Éric Dupond-Moretti : "Commence par gagner une élection !"

Au lendemain du premier tour des élections régionales, les esprits s’échauffent au sein de la macronie après la déroute politique des listes La République en Marche.

Le ton monte dans la majorité. Trois jours après la défaite de la liste de LREM dans les Hauts-de-France, les esprits ont chauffé mercredi matin en conseil des ministres entre Gérald Darmanin et Éric Dupond-Moretti. Le ministre de l'Intérieur a allumé la mèche en saluant publiquement le bon résultat au premier tour de son ami et rival politique Xavier Bertrand… Des félicitations que son collègue Eric Dupond-Moretti, garde des Sceaux n’a pas du tout appréciées. "C’est une trahison !", a attaqué, selon deux participants présents, Éric Dupond-Moretti au cours du conseil des ministres ce mercredi matin. Réponse du tac au tac de Gérald Darmanin : "commence par gagner une élection !".

Première salve lundi soir

Des propos qui interviennent dans un contexte de gueule de bois pour la République en Marche… Un échec particulièrement cuisant dans les Hauts-de-France où la liste conduite par le secrétaire d’Etat Laurent Pietraszewski a été balayée dès le premier tour. Une défaite qui passe mal, d’autant qu’Emmanuel Macron avait demandé à cinq ministres de partir au combat. Il misait spécialement sur la présence d’Eric Dupond-Moretti pour faire décoller la liste, en vain.

Gérald Darmanin avait déjà taclé la liste de LREM lundi soir en conférence de presse, déclarant : "Je suis le seul ministre à avoir fait deux fois de suite aux municipales et aux départementales plus de 50% des voix au premier tour". Et d'ajouter avec une insolence qui n'est pas passé auprès de son collègue garde des Sceaux : "sur notre canton, o...

Retrouvez cet article sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles