Forte remontée des défaillances d'entreprises en 2022, annonce la Banque de France

© Martin Bertrand / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le nombre de défaillances d'entreprises en France a fortement rebondi en 2022 après la chute observée durant la crise sanitaire , dépassant les 41.000 sur un an, mais il reste 20% en deçà du niveau pré-Covid , a indiqué jeudi la Banque de France. Entre janvier et décembre 2022 ont été enregistrées 41.020 défaillances, contre 27.592 entre janvier et décembre 2021, selon les chiffres publiés par la banque centrale.

>> Retrouvez Europe Midi en replay et en podcast ici

"En 2022, le nombre de défaillances d'entreprises se normalise sans atteindre toutefois les niveaux pré-crise Covid", a-t-elle précisé dans un communiqué: il est 20% moins élevé que celui enregistré en 2019 (51.145 défaillances sur l'année). "Ce mouvement de normalisation est commun à tous les secteurs de l'économie et légèrement plus prononcé pour les PME hors tailles indéterminées", a-t-elle ajouté.

L'hébergement et la restauration particulièrement touchés

Mais "la Banque de France ne s'attend pas à une vague de faillites dans les mois à venir", a souligné Emilie Quema, directrice des entreprises au sein de l'institution.

Dans le détail, en décembre 2022 sur un an, les défaillances ont plus que doublé (105,7%) dans l'hébergement et la restauration. Ce secteur avait beaucoup bénéficié des aides durant la crise sanitaire, lorsque de nombreux établissements ont été contraints de fermer provisoirement leurs portes par le gouvernement.  L'industrie (+64,3%), le commerce et la réparation automobile (+54,4%) ont...


Lire la suite sur Europe1