Fort Boyard (France 2) Caroline Margeridon : "Le tournage est bien pire que ce que l’on peut vous raconter"

·1 min de lecture

Dans quel état d’esprit êtes-vous arrivée sur le tournage de Fort Boyard ?

Caroline Margeridon : Je suis arrivée très détendue, en me disant « qui vivra verra » ! Et je peux vous dire que j’ai bien vu ! (Rires)

Qu’avez-vous vu, exactement ?

Déjà, il faut savoir que j’ai débarqué en voiture de sport, tailleur et talons hauts, alors que tout le monde était déjà en jogging et baskets… À chaque épreuve, je me suis demandé qui était le fou qui inventait ces jeux tordus ! J’ai testé l’une des nouvelles épreuves du fort : le Bin’Gossbo. La production m’a attachée comme un saucisson et fait tourner dans tous les sens. C’était l’horreur ! Ce qui se passe en vrai sur le tournage est bien pire que ce que l’on peut vous raconter.

Qu’est-ce que l’équipe du fort vous a concocté d’autre ?

Ils m’ont fait enfiler une combinaison et des chaussures de ski, avant de me suspendre, à quatre mètres au-dessus d’une mer déchaînée, dans une cabine de téléphérique. Mais je relève toujours les challenges, cela fait partie de mon ADN. Fort Boyard m’a permis d’aller au bout de moi-même. Tout le monde devrait participer à ce jeu !

À lire également

Fort Boyard - Cyril Féraud : "Cyril Gossbo m’a beaucoup manqué"

Il paraît qu... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles