Forrest Gump (W9) : "inspirant", "l’Amérique que j’aime", "Tom Hanks en état de grâce"... Pourquoi la rédac est fan du film !

·1 min de lecture

Avec son Forrest Gump, le réalisateur Robert Zemeckis offrait à Tom Hanks un rôle culte et hors norme. Celui d'un personnage un peu simple d'esprit qui raconte sa vie aux personnes qui viennent s'asseoir à côté de lui... Le fameux banc, où Tom Hanks est assis au début du film, a d'ailleurs été conservé dans un musée en Géorgie. Lauréate de six oscars (dont meilleurs film, réalisateur et acteur), cette fable poignante, drôle et pleine de tendresse sur cet homme (Tom Hanks, magistral), au destin lié à trente ans d'histoire américaine, mêle effets numériques saisissants (comme la rencontre avec le président Kennedy) et une partition musicale superbe. Une saga romanesque qui remporta un immense succès public et dans laquelle on retrouve également les acteurs Haley Joel Osment (Sixième Sens), en Forrest Junior, mais aussi Kurt Russell (qui prête sa voix au King Elvis Presley dans la version originale), ou encore Sally Field, qui joue la mère de Forrest alors qu'elle n’a que dix ans d’écart avec Tom Hanks ! La rédaction de TéléLoisirs vous explique pourquoi ce film est un vrai coup de coeur à ne pas manquer :

"Allez, cours Forrest !" L’expression, devenue courante, prouve combien Forrest Gump est une œuvre culte. J’aime ce film pour son scénario malin, grâce auquel on revisite l’histoire des États-Unis dans la foulée de ce personnage attachant. Je craque aussi pour Robin Wright et Gary Sinise, l’inoubliable lieutenant Dan. Mais il y a surtout cette bande-son originale qui enchaîne les (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"Je ne crois pas qu'elle invente" : les propos chocs de Woody Allen sur sa fille Dylan, qui l'accuse d'inceste
Corinne Masiero accusée d'exhibition sexuelle par des députés après les César, elle leur répond : "Des indigents du bulbe rachidien"
Quai d'Orsay : Thierry Lhermitte, hilarant en sosie de Villepin monté sur ressort
Le flic de Belleville (TF1) : découvrez quelle star française devait à l'origine jouer le rôle d'Omar Sy
L'Horloger de Saint Paul (C8) : refus de Simenon, comédien remplacé... les débuts difficiles de Bertrand Tavernier