Formule 1: "Drive to survive" s'offre deux saisons de plus sur Netflix

Les audiences de la série
Les audiences de la série

Les audiences de la série "Drive to survive" ont convaincu Netflix de rempiler pour deux saisons de plus. (Photo: via Associated Press)

SÉRIES TV - La F1 rempile pour deux saisons. Porté par un record d’audiences pour la dernière saison de sa série “Drive to survive” sur la Formule 1, le géant du streaming Netflix a signé pour une cinquième et une sixième saison, ont annoncé jeudi la plateforme vidéo et le promoteur du Championnat du monde, Formula One.

“La série a gagné en popularité au fil du temps, la saison 4 (sortie en mars), a atteint la plus large audience à ce jour, entrant dans le Top 10 hebdomadaire dans 56 pays” ont expliqué les deux organismes dans un communiqué conjoint. Depuis la saison 2018, Netflix, connu pour ne pas divulguer ses audiences, filme les coulisses de la catégorie reine du sport auto dans ses moindres détails.

Les critiques restent présentes

Lors de la dernière saison, la série-documentaire a notamment suivi l’intense lutte pour le titre entre le Britannique Lewis Hamilton et le Néerlandais Verstappen, même si ce dernier a refusé les interviews à Netflix, estimant que la série montait en épingle de fausses rivalités.

Verstappen n’est pas le seul à critiquer la série: son coéquipier chez Red Bull Sergio Pérez estime lui que la dernière saison est “probablement allée trop loin” dans la dramatisation de la Formule 1

“Je pensais vraiment qu’ils avaient la meilleure saison de Formule 1 (sur laquelle travailler) et j’ai l’impression qu’ils ont probablement raté une partie de l’histoire dans la façon dont ils l’ont présentée”, a réagi le Mexicain au site américain ESPN. Suffisant pour faire réagir Netflix à l’avenir?

À voir également sur Le HuffPost: Le GP de F1 de Miami moqué pour cette marina en plastique

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles