Formule 1 : annulé en décembre dernier, le Grand Prix de Chine ne sera pas remplacé

© Gerardo Vieyra / NurPhoto / NurPhoto via AFP

Le Grand Prix de Chine de Formule 1, annulé en décembre en raison des restrictions liées au Covid-19, ne sera pas remplacé, a annoncé mardi le promoteur du championnat du monde de F1 . Le calendrier de la catégorie reine du sport auto repasse donc à 23 courses cette saison, contre 24 attendues, ce qui est tout de même un record.

Un vide de presque 30 jours entre deux Grand Prix

"Les autres dates de course restent les mêmes", a précisé le promoteur de la F1, Formula One, dans un bref communiqué, à moins de deux mois du GP inaugural, le 5 mars à Bahreïn. Le Grand Prix, qui devait avoir lieu le 16 avril à Shanghai, avait été annulé en raison des "difficultés actuelles présentées par la situation du Covid-19" dans le pays, où les restrictions étaient encore drastiques jusqu'à la fin de l'année dernière pour lutter contre la pandémie.

 

>> LIRE AUSSIFormule 1 : le Grand Prix de France, supprimé du calendrier pour 2023

Des "options alternatives" étaient étudiées par la F1 pour remplacer l'événement et maintenir un calendrier de 24 courses. Dans le même temps, d'après la presse spécialisée, la Chine avait fait part de sa volonté de revenir au calendrier 2023, après l'assouplissement soudain et radical des restrictions sanitaires annoncé en décembre. L'absence de la Chine, pour la quatrième saison consécutive depuis le début de la pandémie, laisse un vide entre le Grand Prix d'Australie le 2 avril et celui en Azerbaïdjan le 30.

...
Lire la suite sur Europe1