Forme sévère du Covid-19 : une étude identifie de nouveaux facteurs génétiques

·2 min de lecture

Une étude, analysant les génomes de près de 50.000 patients, a identifié de nouveaux facteurs de risques génétiques de développer une forme sévère du Covid-19. Les explications de Gilles Darcis est infectiologue et chercheur au FNRS (fonds de la recherche scientifique), au sein du département des sciences cliniques de la faculté de médecine de l'Université de Liège.

On sait aujourd'hui que le risque de développer une forme sévère de Covid-19 dépend de divers facteurs : âge, sexe, indice de masse corporelle, existence de comorbidités telles que diabète ou obésité… Cependant, ces facteurs de risque n'expliquent pas à eux seuls la variabilité de sévérité observée d'un patient à l'autre. Ces différences pourraient en partie résulter de susceptibilités génétiques individuelles. Pour les identifier, le consortium COVID-19 Host Genetics Initiative a analysé les génomes de près de 50.000 patients, et les a comparés avec ceux de 2 millions de contrôles non infectés.

Lire aussi - Covid-19 : pourquoi la recherche de médicaments antiviraux se poursuit malgré les vaccins

Gilles Darcis est infectiologue et chercheur au FNRS (fonds de la recherche scientifique) au sein du département des sciences cliniques de la faculté de médecine de l'Université de Liège. Il nous présente cette étude sans précédent, à laquelle il a participé aux côtés de 3.500 autres chercheurs et médecins.

Le consortium COVID-19 Host Genetics Initiative a réalisé une méta-analyse basée sur les données de 49.562 patients COVID-19 et 2 millions de contrôles. D'où provenaient ces données ?

Ces travaux, qui ont été coordonnés par Andrea Ganna, chef de groupe à l'Institut de médecine moléculaire de Finlande de l'Université d'Helsinki, et Mark Daly, directeur du FIMM et membre de l'Institut Broad du MIT et de Harvard, ont utilisé des données fournies par les centres de recherche participan...

Lire la suite sur LeJDD

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles