FORME - Mettez-vous à la marche rapide pour vous tonifier en douceur

·1 min de lecture

« Oui, bien sûr, la marche, c’est du sport !», assène la célèbre coach Valérie Orsoni. Rien à voir avec la balade du dimanche. Marcher vite, ça veut dire faire de grands pas et alterner les allures pendant 30 à 45 minutes, en accélérant jusqu’à être essoufflée et finir par un « sprint de marche » pendant 15 secondes. Avant de ralentir et… de recommencer. Très efficace pour tous les muscles – on travaille les abdos profonds, les fessiers, les quadriceps –, et même pour le muscle cardiaque.

À condition de faire attention à sa posture : « La tête reste dans le prolongement de la colonne vertébrale, et on regarde loin devant soi », insiste Valérie Orsoni. On a bien compris, pas question de scroller pendant qu’on marche, au risque d’abîmer sa nuque, de perdre en efficacité, et surtout de n’être plus dans l’optique : « Je me vide la tête ». La coach conseille de marcher le matin à jeun pour pomper dans les réserves de graisse les plus profondes. Et surtout, de ne pas se laisser décourager par le mauvais temps : « Sentir la pluie sur le visage, ou le vent, c’est se reconnecter avec les éléments, et aussi l’occasion d’être fière d’avoir su les affronter. »

Plusieurs bénéfices : une silhouette plus tonique qui se (re)muscle doucement mais sûrement au niveau de la taille et des jambes ; un système cardio-vasculaire renforcé ; et une humeur au beau fixe : la synthèse de vitamine D et la reconnexion à l’environnement boostent le moral.

Une bonne paire de training, et éventuellement des bâtons (...)

Lire la suite sur le site de GALA

FORME : découvrez le neo-aérobic, le sport ludique à faire à la maison
Vrai-faux : tout savoir sur les parfums et brumes pour cheveux
PHOTOS - Oscars 2021 : les 30 coiffures de stars qui ont déjà marqué la cérémonie
PHOTOS - 30 soins corps pour avoir une peau canon
5 façons de prendre soin de nos oreilles en pleine pandémie