La Forme de l’eau (France 2) Un film oscarisé... dont aucun studio ne voulait !

·1 min de lecture

Baltimore, années 60. Elisa Esposito (Sally Hawkins) vit seule dans un modeste appartement. Enfant, martyrisée, elle a été retrouvée dans une rivière, le cou marqué de cicatrices. Elle est restée muette et ne communique que par signes. Ses relations amicales, restreintes, se résument à deux personnes : Giles (Richard Jenkins), son voisin de palier, vieux graphiste publicitaire licencié à cause de son homosexualité, et Zelda (Octavia Spencer), la femme de ménage noire avec qui elle travaille dans un laboratoire gouvernemental. L’existence monotone d’Elisa va être bouleversée par l’arrivée au labo d’un humanoïde amphibien, capturé par le redoutable colonel Strickland (Michael Shannon) dans une rivière d’Amazonie. La jeune femme va bientôt s’éprendre de l’étrange créature et vivre avec elle une passion sans paroles, mais pleine de sensualité et de beauté…

À lire également

La Forme de l’eau (France 2) Doug Jones, abonné aux rôles de créatures fantastiques

Refus des studios

Ce film fantastique et romantique, à la créativité visuelle remarquable, Guillermo del Toro aura mis des années à le monter.

"Mon projet date de 2011, confie-t-il. J’ai mis trois ans à terminer le scénario, et trois autres années pour élaborer le m... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi