Formation du Système solaire : du nouveau sur l'origine de Mars et la Terre

·2 min de lecture

On attribue généralement le terme de cosmochimie à Harold Urey. Le prix Nobel de chimie, passé maître dans la théorie quantique des atomes et des molécules, comme le montre un de ses ouvrages publié en 1930, avait tourné son regard au début des années 1950 en direction d’une théorie de l’origine de la Lune et plus généralement des planètes du Système solaire dans un ouvrage publié en 1952 et que l’on peut justement considérer comme un des points de départ de la cosmochimie.

Dans les années qui allaient suivre, avec des collègues, Urey a mené une analyse très étendue pour son époque des abondances des éléments chimiques, en particulier non volatils, dans les météorites, en faisant des comparaisons avec les compositions de l’atmosphère du Soleil et des roches sur Terre, et afin d’en tirer une probable détermination des abondances des éléments chimiques à l’échelle cosmique.

L’article qu’il va publier à ce sujet en 1956 avec Hans Eduard Suess (le petit-fils du géologue autrichien Eduard Suess) servit d’une des bases au monumental article publié en 1957 par E. Margaret Burbidge, G. R. Burbidge, William A. Fowler, et F. Hoyle. Ce travail fondateur expliquait pour la première fois comment les étoiles pouvaient synthétiser les éléments chimiques plus lourds que l'hydrogène, jusqu'au fer et au-delà à partir de la théorie de la nucléosynthèse stellaire.


Le Système solaire est un laboratoire pour étudier la formation des planètes géantes et l'origine de la Vie que l'on peut utiliser conjointement avec le reste de l'Univers, observable dans le même but. Mojo : Modeling the Origin of JOvian planets, c'est-à-dire modélisation de l'origine des planètes joviennes, est un projet de recherche qui a donné lieu à une série de vidéos présentant la théorie de l'origine du Système solaire et en particulier des géantes gazeuses par deux spécialistes réputés, Alessandro Morbidelli et Sean Raymond. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles