Formation, information, médiation... Comment améliorer le maintien de l'ordre en France?

1 / 2

Formation, information, médiation... Comment améliorer le maintien de l'ordre en France?

Emmanuel Macron a appelé mardi le ministère de l'Intérieur à faire rapidement des "propositions pour améliorer la déontologie" des forces de l'ordre accusées de violences, dernièrement dans les manifestations contre la réforme des retraites. Pour le chef de l'État, il y a urgence face à des "comportements, pas acceptables, (qui) ont été ou vus ou pointés", car ils peuvent "atteindre la crédibilité et la dignité" des forces de l'ordre. Il déplore dans le même temps "la violence et le nihilisme politique" qu'expriment selon lui certains manifestants.

Au ministère de l'Intérieur, on souligne avoir "déjà engagé plusieurs travaux sur la déontologie et le contrôle", avec notamment le futur "schéma national du maintien de l'ordre dont les conclusions doivent aboutir dans quelques semaines". "Nous allons voir ce qu'il y a à améliorer, de la formation aux techniques d'intervention", ajoute-t-on.

"Les mots utilisés par le ministère de l'Intérieur et le président de la République sont forts, c'est très rare qu'ils posent sur la table le sujet du recours à la force. Il y a un fléchissement", analyse Aline Daillère, spécialiste des questions des violences policières, interrogée par BFMTV.com. "C'est louable, ça appelle à faire des propositions, à faire évoluer les choses".

Cette annonce a été moins bien accueillie du côté des forces de l'ordre. "Je les invite à lire le code de déontologie déjà en place, je ne sais pas ce que...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi