Les forces pro-russes parviennent à couper l'une des routes menant à Avdiïvka

Moscou et ses alliés progressent sur le terrain du Donbass. Tout à l'Est, Severodonetsk semble sur le point de chuter. Et au nord, des territoires déjà tenus par les alliés de la Russie, les séparatistes pro-russes, ont affirmé ce mercredi 1er juin avoir enregistré un gain tactique en coupant l'une des deux seules routes menant à la ville d'Avdiïvka, près de Donetsk.

Avec notre correspondante à Moscou, Anissa El Jabri

Cela fait deux semaines que l'assaut sur cette ville forteresse et fortifiée se préparait. À Donetsk, les autorités avaient demandé aux civils d'évacuer la zone de l'agglomération nord.

Avdiïvka, c'est en quelque sorte dans la banlieue de la capitale de cette république séparatiste pro-russe. Depuis quelques jours, la bataille pour le contrôle de Donetsk était devenue âpre, avec des missiles tombant sur cette ville industrielle : sirènes d'alerte, morts et blessés en plein centre-ville...

Ce mercredi 1er juin, les forces pro-russes ont annoncé la prise de contrôle d'un axe important, l'une des deux lignes d'approvisionnement de la garnison d'Avdiïvka. Autrement dit, si cette affirmation se confirme, la pression militaire russe sur cette ville serait montée de plusieurs crans.

Sa prise représenterait deux gains : gain symbolique, car elle est depuis 2014 quasiment sur la ligne de front, conquise cette année-là par les séparatistes puis reprise ; gain tactique également, puisque faire plier Avdiïvka reviendrait, pour les Russes, à s'ouvrir le chemin vers la grande ville de Kramatorsk, à peine une centaine de kilomètres plus loin.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles