Les forces de l'ordre dotées de nouvelles caméras piétons

·1 min de lecture
LES FORCES DE L'ORDRE DOTÉES DE NOUVELLES CAMÉRAS PIÉTONS

PARIS (Reuters) - De nouvelles "caméras piétons" vont être distribuées aux policiers à partir de jeudi en France, avec l'objectif de généraliser leur utilisation d'ici la fin septembre, a déclaré le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

Cette mesure avait été préconisée par Emmanuel Macron lors de son interview du 14 juillet 2020 pour "rétablir la confiance entre la population et la police" après la crise des Gilets jaunes et des accusations de violences à l'encontre des forces de l'ordre.

Près de 2.000 patrouilles de police et gendarmerie seront équipées par ce nouveau modèle fabriqué par Motorola Solutions au 1er juillet, a précisé Gérald Darmanin dans un communiqué diffusé mercredi.

Deux mille caméras supplémentaires seront fournies durant la première quinzaine de juillet, puis 4.000 autres d’ici la fin du mois.

"Un rythme soutenu de livraisons permettra d’équiper l’ensemble des patrouilles d’une caméra piéton d’ici la fin du mois de septembre", a ajouté le ministre de l'Intérieur.

Motorola Solutions a annoncé en mai dernier que le ministère avait commandé au total 30.000 caméras piétons dans le cadre d'un contrat d'un montant de 15 millions d'euros.

Ces caméras accrochées à l'uniforme des policiers ou des gendarmes, "plus simples d'usage, plus robustes, avec une autonomie de douze heures très supérieure au précédent modèle" selon Gérald Darmanin, remplaceront les quelque 10.000 modèles actuellement disponibles pour les forces de l'ordre.

Les modalités de leur utilisation ont été entérinées par la loi sécurité globale adoptée en mai dernier, qui prévoit notamment la transmission en temps réel des images vers une salle de commandement.

(Jean-Stéphane Brosse)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles