Police : Macron veut un « contrôle indépendant » des forces de l'ordre

·1 min de lecture
Emmanuel Macron clôture mardi 14 septembre le Beauvau sur la sécurité.
Emmanuel Macron clôture mardi 14 septembre le Beauvau sur la sécurité.

Le Beauvau de la sécurité touche à sa fin et Emmanuel Macron est attendu au tournant. Selon l?Élysée, le chef de l?État se prépare à annoncer une évolution majeure dans le contrôle de « l?action des forces de l?ordre ». Mardi 14 septembre, alors qu?il sera en déplacement à Roubaix, il devrait ainsi annoncer la mise en place d?un « contrôle et d'une évaluation indépendants », totalement « externes » à l?Inspection générale de la police nationale (IGPN), et visant à donner « plus de transparence » et une « plus grande effectivité de (ses) préconisations ». Les modalités de ce « contrôle indépendant » n?ont pas été précisées mais en avril dernier, Emmanuel Macron avait évoqué dans un entretien au Figaro la création d?une « délégation parlementaire chargée du contrôle (des) forces de l?ordre », à l?image de la délégation pour le renseignement.

Emmanuel Macron doit clôturer mardi à l?école de police de Roubaix, devant un parterre d?élus de cette région dirigée par Xavier Bertrand, candidat à l?élection présidentielle, le Beauvau de la sécurité, vaste concertation destinée à améliorer les conditions d?exercice du métier de policier. Son discours sera l?occasion d?une série d?annonces « substantielles », a-t-on ajouté à la présidence. « L?État et la nation vont investir massivement, mais en contrepartie, il y aura des changements radicaux dans la conduite de la mission sécurité », a-t-on fait valoir.

Macron associe étroitement police et justice

Le président insister [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles