Les forces afghanes tuent un haut dirigeant d'al-Qaïda

KABOUL (Reuters) - Les forces de sécurité afghanes ont indiqué samedi avoir tué Abou Muhsin al-Masri, un haut dirigeant d'al-Qaïda.

Abou Muhsin al-Masri a été accusé aux États-Unis d'avoir fourni un soutien matériel et des ressources à une organisation terroriste étrangère et de complot en vue de tuer des ressortissants américains.

Abou Muhsin al-Masri, considéré comme le numéro deux d'al-Qaïda, a été tué lors d'une opération spéciale dans la province de Ghazni, selon la Direction nationale de la sécurité afghane.

(Hamid Shalizi, version française Matthieu Protard)