Un forcené tué lors d’une intervention du GIGN dans les Hautes-Alpes

·1 min de lecture

Un homme âgé de 49 ans a été tué lors d’une intervention du GIGN à Saint-Etienne-Le-Laus, dans les Hautes Alpes. Il était retranché chez lui mais manipulait une arme de manière menaçante à l'adresse des gendarmes. Le Groupe d'intervention de la Gendarmerie nationale a alors tiré.

Mercredi matin, un homme de 49 ans a été abattu par les gendarmes à Saint-Etienne-Le-Laus, dans les Hautes Alpes. Il était retranché seul chez lui avec une arme depuis mardi après-midi après un différend avec sa mère. C'est elle qui avait prévenu les forces de l’ordre.

Les gendarmes étaient parvenus à établir le contact avec lui dans la matinée mais le forcené avait exhibé à plusieurs reprises un fusil en le manipulant de manière menaçante. En fin de matinée, il a fait face à la colonne du GIGN d’Orange en les menaçant avec son arme, le GIGN a effectué un tir de riposte pour le neutraliser.

L'homme était connu pour quelques délits

Une enquête a été ouverte par le parquet de Gap. Le forcené était connu pour des délits de droit commun : excès de vitesse ou encore recel de vol. D’après nos informations, il avait un profil psychiatrique fragile. 

Retrouvez cet article sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :