Découverte d'une forêt primaire au fond d'un gouffre en Chine

Une équipe de chercheurs chinois a annoncé la découverte d'un gouffre : près de 300 mètres de long sur 150 de large et profond de 200 m dans la région autonome Zhuang du Guangxi, dans le Xian de Leye. Si ce genre de formation géologique n'est pas rare dans cette zone, ce qui est exceptionnel, c'est d'y avoir trouvé une forêt primaire au fond.

Une forêt tout droit sortie « d'un autre monde », décrit le chef de l'expédition scientifique. Pour atteindre cette nature isolée et vierge de toute activité humaine, les chercheurs sont descendus en rappel le long de la paroi du gouffre. Il leur a fallu plusieurs heures pour atteindre le fond.

Ils ont découvert des arbres de 40 mètres de haut et des plantes d'ombres arrivant aux épaules. Les résultats de leurs analyses n'ont pas encore été publiés, mais Serge Muller, professeur émérite de botanique du Muséum national d’histoire naturelle, interviewé par Libération, estime que cette forêt, bien à l'abri de l'homme et des aléas climatiques, pourrait constituer « un conservatoire d’espèces reliques qui ont pu disparaître ailleurs ». Il pourrait donc y avoir des plantes, mais aussi une faune, des bactéries, des champignons uniques.

En 1994, une forêt primitive avait ainsi été découverte au cœur d’un canyon reculé à plusieurs centaines de kilomètres de Sydney, en Australie. Un arbre endémique, le « pin de Wollemi », y avait été trouvé et il appartient à une espèce datant de plus de 200 millions d’années.

► À lire aussi : C'est pas du vent - Au lieu de planter des arbres, respectons les forêts !


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles